objetafricain.blog4ever.com

objetafricain

SENEGAL CHANTAGE SEXUEL !!!

NTERNATIONAL - SÉNÉGAL - EDUCATION - JUSTICE - SEXUALITÉ - FEMMES - CRIME ET BANDITISME -PRISON

Sénégal : chantage sexuel sur 30 filles, un étudiant de l’UCAD arrêté

 
 

Une trentaine de Sénégalaises ont été victimes de chantage sexuel de la part d’un étudiant qui a abusé d’elles. Leur bourreau a été arrêté par les éléments de la Division des investigations criminelles.

Mamadou Moustapha Diagne, étudiant à la Faculté des sciences et techniques (FST) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, au Sénégal, prendra sans doute le temps de méditer sur son sort en prison. Il a été alpagué par les limiers de la Division des investigations criminelles, après qu’il ait abusé d’une trentaine de filles âgées entre 18 et 20 ans.

L’étudiant avait créé deux profils Facebook en se faisant passer pour les nommés David Toussaint ou Bernard Bertrand Derthomé, se présentant comme un Européen riche comme Crésus et âgé d’une soixantaine d’années, explique le journal Libération. Expliquant aux filles qu’il aimerait finir sa vie avec une belle Sénégalaise, il promet à ses proies d’envoyer, par Western Union, entre 10 et 40 000 euros pour les « dépanner ». Sa proie ferrée, Diagne demande à sa cible de le faire jouir via Skype.

Toujours selon le journal sénégalais, une fois que sa victime s’exécute, c’est là que l’étudiant se présente sous son vrai visage et informe sa proie avoir intercepté, via le réseau, une vidéo ou une photo compromettante qu’elle a envoyée à un vieux Européen, et menace de rendre publiques les images. Procédé qui lui a permis de coucher avec une trentaine de filles.

Diagne les filmait aussi dans des positions compromettantes, en pleines relations sexuelles avec elles, pour mieux les ferrer. Il leur imposait ainsi silence et/ou argent. Sauf que certaines d’entre elles ont fini par se lasser de ce chantage et ont saisi la police. La Division des investigations criminelles parvient à l’interpeller, en possession de plus de 100 vidéos pornographiques des filles piégées et une cinquantaine de photos trouvées dans l’appartement loué par Diagne. Il a été mis à la disposition du Procureur de la République, mercredi.

 

 

(article issu de Afrik.com)

 



04/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi