objetafricain.blog4ever.com

objetafricain

KENYA INCINERATION D IVOIRE CONTRE LE BRACONNAGE

Kenya : le Président incinère 15 tonnes d’ivoire

 

Pour combattre le braconnage des éléphants, le Président kényan Uhuru Kenyatta a fait incinérer 15 tonnes d’ivoire estimées à environ 30 millions de dollars. Il s’agit du plus important volume jamais incinéré en Afrique.

La lutte contre le braconnage préoccupe le Président du Kenya. Symboliquement, il a brûlé, ce mardi, 15 tonnes d’ivoire à l’occasion de la Journée mondiale pour la vie sauvage et a promis de détruire, d’ici à la fin de l’année, l’ensemble du stock d’ivoire du pays. Il explique son geste en déclarant que « ce qui est fait pour protéger la diversité est faible eu égard aux menaces sur notre environnement. Aujourd’hui, il est urgent d’intensifier le combat contre les crimes contre la nature ».

Lutte intensive contre le braconnage

Le Kenya est un pays où le braconnage est fortement pratiquée, c’est également un important point de passage pour le trafic de l’ivoire. Selon les chiffres officiels, plus d’une centaine d’éléphants sont tués chaque année au Kenya, un chiffre cependant sous-estimé par les experts. Déterminé à mettre fin à cette pratique, le Président Uhuru Kenyatta assure que « les braconniers et ceux qui les financent n’auront pas le dernier mot ». Il compte tout mettre en œuvre afin que les « générations futures de Kényans, d’Africains et du monde entier puissent jouissent de la majesté et de la beauté de ces animaux magnifiques ».

Depuis la fin des années 2000, la pratique du braconnage des rhinocéros et des éléphants s’est intensifiée, due essentiellement à la demande de l’Asie en cornes de rhinocéros et en ivoire. Rien qu’en 2013, plus de 300 éléphants et 59 rhinocéros ont été abattus. Le kilo d’ivoire se vend environ à 2100 dollars en Chine, ce qui représente une importante valeur marchande. Pour le fondateur de l’ONG Save the Elephants, Iain Douglas-Hamilton, il faut à tout prix renverser la dynamique du braconnage des éléphants au Kenya.

Ce massacre quotidien d’éléphants en Afrique pourrait provoquer à terme l’extinction de ces animaux sur le continent

 

(article issu de Afrik.com)



05/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi